Les fins de mois de ma mère

Je suis chez ma mère, il est autour de 22H, et je regarde mollement la télé en caleçon, avec une couverture. C'est alors que ma mère arrive un tas de gens, plutôt de son age, des couples visiblement, habillés normalement classe moyenne, il y a un petit brouhaha, ils sont peut etre 7 ou 8, ils passent par le couloir et vont dans une pièce au fond de l'appartement, et puis ma mère revient. Mon premier réflexe est de lui dire qu'elle aurait pu me prévenir qu'elle recevait du monde, j'aurais mis un pantalon, parce que là c'était un peu gênant.

Ensuite je me lève, et puis je réfléchis, et je lui demande "Mais ils font quoi, ces gens, ici ? ", ce à quoi ma mère ne répond pas vraiment. Je me rapelle alors d'une discussion eue avec Sabine, et elle avait supposé que ces visites étaient peut-être le lieu d'orgies sexuelles. Je demande alors "Tu héberges des partouzes dans la pièce du fond, c'est ça ?" "Tu peux me le dire maman, tu n'as plus rien à me cacher maintenant". Finalement elle le confesse, elle loue la pièce du fond pour que des gens s'adonnent aux plaisirs charnels en groupe pendant une heure ou deux. Il n'y a absolument aucun bruit qui en échappe, ils doivent faire ça drôlement sagement ou discrètement. Finalement ils finissent par sortir, et ils vont prendre le thé, détendus, autour de la table du salon; à présent je vois mieux les couples, ils ont l'air d'avocats, de médecins, de diverses origines, françaises mais aussi indiennes, peut-être qu'il y a des asiatiques ou des arabes, ils sourient, ils ont l'air léger, et finissent par partir.

Nous allons sur la terasse avec ma mère, et le paysage dehors, c'est de la glace à perte de vue. J'invite ma mère à parler, alors elle me raconte, détendue elle aussi, qu'elle aimerait bien avoir des expériences elle-aussi, que ça serait le moment de se libérer, de "retrouver sa prime jeunesse", et je lui dit qu'elle a raison. Elle s'en va, et moi j'ajuste la lampe multicolore pour que sa teinte aille le mieux possible avec le paysage glaciaire : le problème, c'est que chaque couleur donne une teinte jaunâsse au bleu glacial, et c'est pas très beau. Finalement je trouve un bouton qui passe la couleur de la lampe au noir&blanc, et là, le bleu glace retrouve toute sa pureté : je suis satisfait.