Morte de rire devant le casino

Je suis dans une réserve indienne, installée sur un tabouret de bar molletonné devant une machine à sous. Je mise 10$. Je veux lire la règle du jeu mais la machine me prélèverait 5$ pour ça, je trouve que c'est injuste et me dis que ça ne peut pas être bien compliqué et que je vais comprendre toute seule. C'est un jeu étrange, il faut gratter des éléments à l'écran, un peu comme un Morpion, et le petit curseur en forme de doigt est dirigé à partir de deux boutons ronds, comme une ardoise magique. Quand je gratte une mauvaise combinaison, il suffit que je secoue la machine pour que le jeu recommence. Je la secoue trop fort et me fais expulser. Dehors, je me retrouve sur un petit pont pavé. Vincent m'y attend et me demande si j'ai vu ce sketch sur la bouillabaisse, je lui dis que je n'ai pas envie de rire mais il me le montre sur son téléphone. Je m'accroupis sur les pavés et me dis que je vais me forcer à rire pour lui faire plaisir, mais le sketch est tellement drôle, en fait, c'est la chose la plus drôle que j'aie jamais vue, et je n'arrive plus à m'arrêter de rire, j'ai mal dans tout le corps, je tousse, je pleure, Vincent a disparu, des passants essayent de me venir en aide mais je suis coincée, j'ai mal de rire mais en même temps j'aimerais ne plus jamais m'arrêter, parce que je sais que si je m'arrête, je vais être infiniment triste.