Le piège de BCBG

Après une longue période sans rêve aucun, j'ai dormi dans un lieu différent et voilà.

On est un petite équipe, dans un espèce de supermarché-station service dans un endroit inconnu, peut-être en afrique car il y a des groupes de noirs. Moi, je fais partie d'une équipe de quatre (j'ignore complètement qui sont les autres, et même à quoi ils ressemblent) et nous jouons à une sorte de jeu, mais de jeu peut-être mortel, lors duquel on affronte le groupe de musique BCBG, aka Mariette et son pote, sur leur propre terrain, c'est à dire qu'ils ont eux même amménagé le labyrinthe dans le supermarché, sur trois ou quatres étages, et j'ai oublié quel était notre but, mais on déambule dans les rayons, on obtient un score, mais ce score est toujours en déça du duo, qui la joue relax, car de toute façon ce sont eux qui ont façonné les règles, donc ils passent le plus clair de leur temps à traîner devant la télé en bas.

Les noirs aussi participent, sauf qu'eux, ils ont une stratégie complètement différente, il se mettent en ligne et catapultent l'un d'entre eux à l'aide d'un elastique géant. Nous restons sans commentaires.

Finalement, je crois qu'on remonte le score, et là il y a eu une ultime convocation dans une salle de classe, dans laquelle quelqu'un nous parle, mais moi surtout, je scotche le mur au dessus du tableau noir, et bien tout en haut, juste en dessous du plafond, deux briques sont ôtées et je vois deux yeux qui nous observent à travers le mur. C'est flippant, alors je vais dans la pièce d'à côté pour attraper l'espion (je soupçonne Mariette ou son accolyte), mais il n'y a personne, alors finalement on descend dans une cave, et là, c'est un tout nouveau territoire (de jeu, peut-être?) et sur les lits je reconnais la couverture sur lequel figure le logo de BCBG, sauf que c'est pas le logo BCBG, c'est une sorte de crâne d'oiseau blanc sur fond bleu marine, c'est plutôt bien fait, je me dis qu'il font les choses bien, que c'est pro.

Voilà, sinon je suis sûr que des gens nus ont été également impliqués dans ce rêve, mais ça reste une impression vague que je suis incapable de détailler.